Les premiers jours de votre chiot à la maison

Pour votre chiot, les quelques premiers jours qu’il passe loin de sa mère et de ses frères et sœurs représentent un grand bouleversement. Alors, lorsque vous l’amenez à la maison, vous devez lui porter une grande attention. Si vous le pouvez, passez du temps à lui montrer son environnement et à jouer avec lui. Tout cela l’aidera à se sentir bien et fatigué avant d’aller dormir.

Renifler et explorer

Commencez par laisser votre chiot renifler, puis présentez-lui son panier. Mettez une couverture provenant de son ancien panier, sentant l’odeur de sa mère. Puis laissez-le explorer son nouvel environnement à son rythme.

Laisser votre chiot dormir

Si vous avez de jeunes enfants, il est important de leur apprendre à respecter le sommeil de leur nouveau compagnon. Assurez-vous qu’ils ne le réveillent pas. Contrairement aux bébés, les chiots savent quand ils ont besoin de dormir, alors, une fois que votre chien est endormi, ne le dérangez pas.

Les autres animaux domestiques doivent continuer à être heureux

Si vous avez d’autres animaux, occupez-vous d’eux comme avant pour qu’ils ne deviennent pas jaloux. Séparez-les dans un premier temps et nourrissez-les séparément. Une fois qu’ils se connaissent, ils devraient devenir de bons amis. Même votre chat peut apprendre à vivre avec votre chiot !

Commencer à apprendre la propreté

Ne vous fâchez pas avec votre chiot s’il fait ses besoins à la maison – il pourrait se sentir menacé. Ignorez au contraire ce comportement indésirable afin de ne pas lui accorder d’attention et récompensez-le abondamment chaque fois qu’il ou elle fait ses besoins à l’extérieur. Laissez dans la mesure du possible des journaux ou des tapis éducatifs pour chiots et sortez-le toutes les demi-heures environ, et après chaque repas

Laissez-le s’installer

Essayez de l’habituer à être seul. Les premières nuits, votre chiot sera probablement agité et gémira lorsqu’il sera seul. Une bouillotte et le tic-tac d’une pendule enveloppée dans une couverture peuvent être très rassurants pour lui. Mais ne vous inquiétez pas trop, il se sentira vite chez lui.  Si vous souhaitez vérifier pourquoi votre chiot gémit, il est important que vous entriez dans la pièce à l’instant où il est silencieux - de cette façon, le chiot est récompensé pour son calme et n’apprend pas que vous venez le voir quand il pleure.  C'est une technique pratique à suivre : « Ignorer le mauvais, louer le bien et interrompre ce que vous ne pouvez ignorer ».

Girl with dog